DSK, un digne héritier du « droit de cuissage »? (VIDEO)

Le droit de cuissage n’a jamais existé d’un point de vue juridique. Il s’agit d’un concept issu d’un mythe des Lumières, qui donne la possibilité à un seigneur d’abuser sexuellement de ses sujets. Dans les faits, cette coutume reste souvent d’application, même si elle demeure taboue.

DSK est-il l’archétype contemporain de cette tradition inégalitaire ?

Comme on peut le lire  plus précisément sur le site « Mouvement du nid », le droit de cuissage  « c’est le pouvoir, prêté aux seigneurs des temps féodaux, de disposer du corps des femmes sous leur juridiction. L’image, qui évoque un concentré d’abus de pouvoir à l’encontre des femmes, s’applique à merveille aux stratégies d’exploitation et de répression des femmes en usage au 19ème siècle« .

Pour le moment, la culpabilité de DSK n’a pas été prouvée. Pourtant, les histoires, parfois violentes, qui ressurgissent à son encontre, montrent bien que son attitude régulièrement abusive envers les femmes était connue de bon nombre de personnes. Mais tolérée.

Dominique Strauss-Kahn est-il dans cette position de seigneur tout-puissant ?

Le directeur du FMI s’est-il cru au dessus des lois, à l’instar de certains supérieurs hiérarchiques qui abusent de leur pouvoir ?

DSK est-il un héritier de cette coutume, tolérée en France, mais punie sévèrement aux États-Unis ?

Ce reportage de 1982, déniché sur le site de l’INA, prend tout son sens aujourd’hui.

Vodpod videos no longer available.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s