J’aime / J’aime pas : O.V.N.I d’Odezenne

Avec Krashzine, Emi et coupecoupe.com, on a écouté « O.V.N.I » (Orchestre Virtuose National Incompétent), le second album d’Odezenne, sorti en mars 2011.

Pouce en l’air : on aime .

Pouce en bas : on aime pas.

Voici notre verdict.

Jérémy

Dès la première écoute, ce qui marque c’est la pesanteur des voix et des textes.  Je n’accroche pas du tout aux paroles. Elles évoquent des situations qui ne me touchent pas. On sent que les mecs font la gueule, mais plutôt dans le genre blasés pour rien, ce qui souligne surtout un manque de vécu. Des refrains déjà entendus, du genre « le hip hop est mort, je l’ai vu l’autre jour avec un vocoder dans le cul ». Ce genre de postures, c’est devenu une sorte de tarte à la crème dans le rap. Par contre, les instrus sont vraiment excellentes, c’est la principale qualité de l’album, même si ça reste souvent classique dans le genre. Déconseillé

Emilie

Odezenne produit un rap élégant et mélancolique, presque un peu trop parfait. Peut-être pas assez sale pour les adeptes et les fins connaisseurs de rap mais complètement séduisant pour moi. Tout d’abord des instrus raffinées, avec juste ce qu’il faut d’électronique et de samples jazz sans tomber dans le vulgaire ni dans le cheezy jazzy. Ensuite les rimes bien roulées nous emballent dans un flow fluide et cohérent. Je recommande !Conseillé


Paul

Loin d’être mauvais et de ressembler à La Fouine et ses daubesques confrères, Ovni a malheureusement les défauts de ses qualités. Les textes sont bien branlés, entre références street life, hommages aux étoiles disparues et figures de styles réfléchies et le flow des deux MCs lancinants et trainants feat. accent titi parisien colle parfaitement aux instrus mêlant sons old-school et rythmiques efficaces. Mais l’album, sonne en fin de compte comme une resucée d’albums qu’on connait déjà et n’arrive pas à se démarquer pour se trouver une identité propre. Les thématiques sont classiques: ego trip, coeurs brisés, oinj dans un parc avec un grec mayo, sans oublier l’indéboulonnable « le hip-hop aujourd’hui ». On pense alors fatalement à Hocus Pocus, Oxmo, La Caution, Wax Taylor, The Avalanches ou encore DOOM et Madlib entre beaucoup d’autres. Avec Ovni on est donc en terrain (trop) connu, on passe un bon moment mais on sera vite content de trouver une nouvelle galette à ronger.Déconseillé

Thomas

Avec des instrus old school, des samples piqués dans une ribambelle de vieux films, et des envolées parfois féériques (Maux doux), Odezenne détonne par rapport à ce que l’on peut entendre dans le hip-hop aujourd’hui. Ce son empreint de nostalgie nous ramène une dizaine d’années en arrière et invite à l’évasion. Malheureusement, l’emballage ne fait pas tout. Si les textes sont travaillés et plutôt bien construits, la voix qui nous rappelle Passi, le flow trop linéaire et monotone nous ennuie au fur et à mesure que s’égrènent les compos. Tout n’es pas à jeter, bien sûr. Saxophone, Chewing-gum, Gomez et Hirondelles sont de loin les morceaux les plus réussis. Mais seulement quatre, sur les quinze que compte l’album, ça fait un peu léger.Déconseillé

Anna

Quand on est pas spécialement fan de hip-hop, deux choses peuvent rattraper le coup : des instrus et des textes qui accrochent. Le beat et les punchlines, on laisse ça aux « puristes ». A priori Odezenne a tout pour séduire, ou du moins on nous l’a vendu comme ça : des sons léchés, un rap « intelligent ». Et c’est vrai : la musique, Jazz et Electro, est soignée. L’intro, un peu décalée donne le ton. Et puis le mec se met a rapper. On tend l’oreille… C’est loin du rap blin-bling. Pas d’arrogance, des thèmes sombres et personnels. Le phrasé est bien posé , même si la voix monotone semble hésiter à trouver son propre ton. On sent que cela aurait pu être plus abouti, tout comme l’écriture.  C’est un peu le problème de l’album, c’est chouette mais on ne peut se détacher d’un sentiment de déjà entendu. Déjà entendu ce sample (pas toujours bienvenu d’ailleurs), déjà entendu cette histoire, déjà entendu cent types rapper comme ça…  On resterait sur sa faim si certaines chansons ne sortaient pas du lot, comme Chewing-gum qui conte les affres de la féminité avec délicatesse et humour ou encore des morceaux plus « punchy » et plus electro comme Meli-Melo et Boum-boum qui viennent réveiller l’ensemble. Au final : Un bon potentiel. On attend le prochain.Conseillé

VERDICT

Déconseillé + Conseillé+ Déconseillé+Déconseillé+Conseillé= 2/5 . Ouais, bof.

 

Suites aux nombreuses réactions que génère cet article, je vous rappelle que les réactions insultantes ne seront pas publiées.

Publicités

20 réflexions au sujet de « J’aime / J’aime pas : O.V.N.I d’Odezenne »

  1. Il y a quelque chose qui m’a vraiment frappée lorsque j’ai fait le tour des critiques sur le web : les avis sont absolument unanimes. Beaucoup trop. Tous caressent dans le sens du poil. Pas une seule critique négative. J’avoue j’aime bien, j’ai été séduite mais j’adhère complètement aux critiques négatives de mes collègues. Déjà entendu et manque d’originalité dans les textes.

  2. Le titre Gomez ne parle pas du hip hop d’aujourd’hui, mais de l’industrie du disque en général. Le ton des gars sur ce morceau n’est pas tellement sérieux en plus dans cette album plutôt sombre, c’est vrai. Ca ressemble plus à une récréation qu’a une déclaration solennel.
    Je crois que les Mcs (parce qu’ils sont deux au passage) se foute justement de cette fameuse tarte à la crème intitulé « le rap c’était mieux avant » en disant  » le rap n’est PAS mort, j’en suis convaincu, je l’ai vu se balader avec un vocodeur dans l’cul », qui n’a rien à voir avec la version de Jeremy et qui malgré la futilité de la phrase, témoigne du ton souvent deuxième degré des Mcs tout au long de ce disque et de l’utilisation courante des contres pieds.

    Dans les bons titres de l’album, je ne mettrai pas Gomez ni hirondelle, mais je ne passerai pas à côté de Boom Boom qui est tout sauf déjà vu, Maux Doux qui est somptueux, Nasty qui est aussi très lourd, Meredith et méli-mélo qui sont complètement fou et ne ressemble à rien d’autre non plus. Taxi groove aussi vraiment, un clip est d’ailleurs sorti y a pas longtemps.

    Je trouve intéressant d’avoir des points de vues divergents et c’est bien là la qualité principale de cet article. Tout comme Emilie d’ailleurs, je comprend que l’on puisse ne pas aimé ce disque: le ton monocorde, le côté trop propre de certain titres, c’est pas vraiment dansant quoi. Mais je trouve la plus part des critiques négatives de cet article très hasardeuses et pas trop argumentées. Ca ressemble un peu à du : « Jaime pas », mais à part pour des raisons de goûts et de couleurs j’ai pas grand chose à dire.

    Parce que les facilités dans le texte et le manque d’originalité ou le côté « pas abouti », c’est pas vraiment recevable quand on écoute cette album. Faut pas être un grand mélomane pour réalisé ça. Peut être pour hirondelle et gommez, que pourtant vous citez parmi les bon titres; mais alors les autres titres… Donnez moi des noms de groupes similaires.. Passi?! Wax Taylor?! Hocus Pocus? Soyez sérieux deux minutes, donnez moi des noms d’artiste qui partage des vrais points communs avec eux, je suis preneur!

    Merci en tout cas pour la découverte de votre blog, que je trouve vraiment bien foutu. Mais vous êtes plus pertinent sur d’autres sujets quand même.

    1. D’où la difficulté de chroniquer un disque/film/bouquin etc. : savoir faire la part des choses entre l’objectivité et le ressenti… A priori tous les avis se valent, et je comprends que si tu as aimé l’album nos critiques négatives te semblent peu pertinentes, mais à l’inverse quand tu dis « somptueux » et « très lourd » ça ne me parle pas plus. Mais après je vois ce que tu veux dire quand tu trouves nos critiques trop peu construites.

      Pour revenir sur le thème « le rap c’était mieux avant » qui chez Odezenne est selon toi un détournement de tarte à la crème, personnellement (j’insiste sur le côté personnel…) moi je n’en peux plus. Même si c’est un détournement et une farce, ce thème me saoule affreusement. DJ Shadow avait déjà fait « Why hip hop sucks in 96 » et ça fait déjà 15 ans… En reparler aujourd’hui pour moi ça revient à la même chose que de claquer des samples de Scarface en 2011. Un peu de fraîcheur ça fait toujours du bien.

      Mais sinon, l’album n’est pas mauvais en soi, c’est juste que pour moi il arrive a la fin d’un cycle, il tombe au mauvais moment. Il aurait été parfait il y a 5 ans, maintenant j’ai juste plus envie d’écouter ça.

      En tous cas merci pour ton commentaire et reste dans le coin pour les suivantes!

      Ps: pour les artistes qui ont des points communs si tu es preneur, tu peux tester « Temps Précieux » de L’Exécuteur de Hong Kong si tu ne connais pas, et dernier coup de coeur « Golden Era » de Del Tha Funkee Homosapien.

  3. Merci pour ton commentaire, qui est bien foutu, même si tu n’est pas très pertinent sur la grammaire et l’orthographe.

  4. Ils ont relayé votre lien sur leur facebook. En ferez-vous autant de mon commentaire qui porte un avis sur votre article?

    « Il est vraiment naz, ça ne me parle pas du tout comme dit l’autre. On dirait des chiens qui rongent un os. C’est vous les gros blazés sérieux.
    Je reprends: Alors avec mes copains, on a écouté OVNI!! Pouce en l’aire c’est cool!!! Pouce en bas c’est pas cool!! ouaiiii!!! Allez les amis, à la lecture, youpi!! C’est l’club des cinq ou quoi ici..?

    Ces sont des dieux!
    Et vous de simples petits mortels…

    Et ça c’est très objectif!! »

  5. Oui, d’accord… Mais je trouve tout ça assez peu pertinent… Déjà-vu, déjà entendu ? Effectivement votre manque d’attention aux propos rend vos critiques un peu légère. On évite de citer une phase quand on a la cite mal.

    Why Hip-Hop sucks (cf le rap c’était mieux avant) n’a rien à voir avec leurs propos « le rap n’est pas mort…etc » (cf ne tombons pas dans la facilité). Et puis comment douter du fait que « l’Industrie du disque » à largement fait baisser la qualité du hip-hop en France ?

    En plus, petite mise au point temporelle, en 96 en France, le rap était un peu à son top… Donc le morceau de DJ Shadow n’est bon que le contexte cain-ri de l’époque. (Et oui les éternels 15 ans de retard LOL).

    Que les avis soient unanimes sur un album plutôt underground, je trouve ça plutôt rassurant. Pour ma part je trouve ça normal de les critiquer, mais je préfère quand même les encourager dans leur démarche de faire du son de qualité !

    Parce que malgré tout, y’a quand même un vrai boulot derrière tout ça.

    Je sais pas ce que vous aimez en matière de hip-hop, mais je vous ferais pas trop confiance.

  6. Donc, vous pouvez exprimer votre opinion et moi non? Pourquoi avoir enlevé mon com ? C’est cheu-lou quand même.

    1. Cher Romain,
      je n’ai pas publié ton commentaire car il n’était pas correct vis à vis de certaines personnes. Ici, tu pourras toujours t’exprimer. Mais le but n’est pas que coupe-coupe devienne un déversoir d’insultes.
      Je me ferai donc un plaisir de publier ton avis si il est dans la philosophie de ce site .
      Bien à toi

      1. C’était peut être moi alors Jérémy? Parce qu’il me semble bien qu’une partie de nos échanges ne soit plus là, non?

        J’ai posé une question à Émilie sur le facebook d’odezenne, à la suite de son commentaire et elle m’a pas répondu. C’était une vrai question pourtant.

        bisou

  7. Mais y a quand même quelque chose que je trouve chelou (désolé d’avance auprès de Maitre Capello pour l’utilisation du verlan). Tu trouves pas paradoxale de citer en référence un groupe « coup de cœur » quand je te demande des groupes qui partagent des points communs avec un disque que tu dis ne pas avoir trop aimé.

    Je sais pas, moi ça me viendrai pas à l’idée de dire: « oui ce groupe c’est pas terrible, ça me fait penser à tel autre groupe que j’adore! »

    En fait pour t’expliquer ce que j’ai penser en vous lisant, j’ai eu l’impression que vous aviez survolé ce disque, pas vraiment écouté. L’impression que les avis étaient écrit avec un tas d’à priori, des idées reçues sur le rap, des idées reçues sur ce qu’on peut lire du disque ailleurs…et yallah!! Un peu du genre, et parce que j’en doute pas vu les groupes que tu cites: « moi j’connais l’sujet, j’vais leur dire ce que ça vaut vraiment », tu vois? Mais sans vraiment prêter l’oreille. Sans vraiment donner une chance au disque quoi.

    Voilà, enfin je vais pas polémiquer 30 ans, le problème c’est pas que certain d’entre vous n’aime pas ce disque, c’est plus d’écrire des choses bizarre. Citer des noms un peu au hasard et justifier une position de manière un peu paradoxale parfois. Apres j’imagine bien que vous avez vos raisons, je ne pense pas qu’au fond de vous, vous aimiez ce disque ou ce genre de conneries..mais certain d’entre vous ont un peu de mal à faire comprendre leurs raisons. Enfin je trouve, voilà c’est mon avis.

    Allez j’arrête là, je vais pas vous saoulez plus longtemps. Merci d’avoir pris le temps de répondre à mon commentaire Bawm, c’est cool.

    Je vais m’écouter maux doux trankil… Par « somptueux » je voulais dire simplement beau et enivrant. Je trouve que le refrain transporte et que le flow coule sur ce beat cassé. Posé chez moi et au casque, je l’écoute et je kiff, c’est tout. Effectivement ça s’explique pas des fois, mais vu ce que tu aimes en rap Bawm, réessaye avec ce titre là quand tu auras un moment!

    1. Les goûts et les couleurs… !
      Néanmoins, je trouve très surprenant la manière dont certains ont réagit à cet article. Faut-il un diplôme en rapologie pour pouvoir dire si oui ou non on aime un opus !?

      En tous cas, merci Karim pour tes posts modérés et argumentés (y’en a pas eu beaucoup! ). Même si on est pas en accord, ça fait plaisir !
      Bonne journée

  8. Pour l’album coup de coeur c’est juste que pour le coup je voulais balancer un album qui me plait bien, mais oui, j’aurais du préciser que « Golden Era » de Del n’a pas grand chose à voir avec Odezenne. Enfin, si tu peux mettre la main dessus, écoute le, tu me dira ce que tu en penses ^^.
    Sinon vis à vis de la critique pour tout te dire, au début j’aimais bien le disque quand j’ai écouté les premiers morceaux, mais au final il m’a pas laissé une très forte impression de déjà vu. Odezenne a surement le potentiel de sortir un disque plus que convenable mais justement, j’aimerai qu’ils se démarquent des influences et des clichés pour aboutir sur quelque chose de plus original et de plus personnel. Encore une fois, je ne dis pas qu’il est mauvais, juste peut être un peu trop convenu, et j’aime bien quand je découvre un disque sentir un petit vent de fraîcheur.
    Enfin bref, effectivement, on ne va pas polémiquer 30 ans. Je comprends très bien que tu (et que les autres) aimes, mais bon, pour cette fois on est pas du même avis. Jsuis sur qu’on saura se mettre d’accord une prochaine fois.
    Ah oui, et même chose que Jérem, merci à toi Karim de lâcher des posts intelligents et modérés.

  9. je vous trouve un peu sec d’arguments, sur que vous pouvez avoir vos avis mais je pense que vous devriez faire un effort d’écoute suplémentaire car la je comprend pas trop vos critique, enfin j’suis pas là pour vous dire que vous êtes des cons mais vous avez traité ce sujet un peu par dessu la jambe je pense. Moi je l’écoute depuis un petit moment à forte fréquence ce disque et je peux vous assuré qu’il m’a réconcilier avec le rap français il y a de nombreuse trouvailles et un travail certain a été fourni, ca s’entend! maintenant les gouts sa se discute pas mais pourquoi l’avoir chroniqué alors?
    sur ce peace

  10. Moi j’aime la couleur rouge, et quand je la vois encore, j’aime encore le rouge. Peut être que je ne l’aimerais plus plus tard. Cela ne me dérange pas voir du rouge… Je ne comprends pas tout, mais je me dis que c’est bien fait, en tout cas mon oreille cherche encore, mon cerveaux est en mouvement.

  11. Pas assez crade pour être du vrai rap ? Et quoi, si ça parle pas de la misère des banlieues c’est pas du vrai rap ? Odezenne, excellent groupe, toute bonne instru, dans la finesse, tout à l’image des lyrics qu’ils produisent. A écouter et réécouter ! Et au fait, c’est bien « le rap N’est PAS mort, j’en suis même convaincu, je l’ai vu se balader avec un vocoder dans le cul » et pas l’inverse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s